La cheminée à foyer ouvert relève plus de l’élément décoratif. Une cheminée, c’est le plaisir du feu et du crépitement. La cheminée ne possède pas de dispositif de récupération de chaleur. Son rendement faible, seulement 10 % de l’énergie produite sert au chauffage. Le reste part en fumée.

La solution bois énergie adaptée dépend de la typologie du logement, de sa surface et du mode de vie. Poêles et inserts sont les équipements les plus courants. Il s’agit d’appareils indépendants, mais il existe également des appareils raccordés au réseau hydraulique.

Les appareils indépendants offrent un chauffage d’appoint et viennent en complément d’une installation principale. Les équipements les plus répandus sont les poêles à bois et à granulé.

La cheminée à foyer fermé

Le foyer fermé permet d’envisager la cheminée comme une véritable source de chauffage grâce à une technologie moderne qui viendra remplacer le traditionnel foyer ouvert dont l’efficacité est très faible, voire négative. Les cheminées à foyer fermé utilisent comme combustible la bûche, la briquette ou le granulé. Dans le cas d’une rénovation de cheminée ancienne il est nécessaire de remplacer le foyer ouvert par un appareil performant.

La cheminée avec un insert

Dans le foyer d’une cheminée ouverte, il est possible d’encastrer un insert. Cet insert permet d’améliorer considérablement le rendement sans modifier le bâti. Grâce à l’insert, la cheminée devient un véritable appareil de chauffage. Le principe est simple, car il s’agit d’un courant d’air ambiant qui passe entre les parois de l’insert, se réchauffe grâce au feu de cheminée et se diffuse dans la pièce. Le combustible des cheminées avec insert peut-être de la bûche, de la briquette ou du granulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *