La moins chère des énergies

Le bois est l’une des énergies les moins chères qui séduit de plus en plus de ménages. Il est facile de choisir un appareil adapté à ses besoins, qu’il s’agisse d’un chauffage de base ou d’un chauffage d’appoint. Il existe de nombreux modèles de chauffage bois tels que les inserts, les poêles ou les chaudières.

En mars 2012, il a été constaté qu’utilisé comme chauffage principal, le bois est trois fois moins cher que l’électricité. À titre indicatif, le bois coûte 0,043 € le kilowatt-heure, contre 0,079 € le kilowattheure pour le gaz de ville et 0,115 € le kilowattheure pour l’électricité.

Le matériel et les techniques d’aujourd’hui ont permis de débarrasser le bois de ses principaux défauts : moins de chargement, moins de fumée, une quantité de polluants négligeable et un rendement pouvant aller jusqu’à 90 %.

Désormais valorisé, en raison notamment de la variation incontrôlée du prix du pétrole et des incitations fiscales, le chauffage au bois est utilisé pour le chauffage par près de 6 millions de résidences principales en France. Cela représente la 3e source d’énergie utilisée par les Français.

Un chauffage écologique

Lorsque le bois est brûlé, il dégage du CO2. Pour leur croissance, les forêts ont besoin d’absorber ce CO2. Ainsi, le bilan carbone du cycle du bois et quasi neutre. Il est donc possible d’affirmer, si les rejets émis sont faibles et maîtrisés, que le bois est une énergie propre, mais également une énergie renouvelable donc écologique. Les labels PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) et FSC (Forest Stewardship Council) certifient une gestion durable des forêts.

Un chauffage avantageux

Si l’on compte toutes les zones rurales et périurbaines, le potentiel d’utilisateurs du au bois est énorme. Les solutions de chauffage bois d’aujourd’hui sont particulièrement adaptés à l’habitat basse consommation grâce aux chaudières bois automatique, aux chaudières modernes à granulé et aux chaudières bois à condensation. Le bois utilisé comme source d’énergie dans l’habitat est la principale source nationale d’énergie renouvelable thermique. Elle représente 4 % de l’énergie primaire consommée en France.

La crise de l’énergie a révélé une prise de conscience de notre dépendance fragile vis-à-vis des énergies fossiles. La tempête de décembre 1999 a mis en évidence le débouché supplémentaire du petit-bois. Ce bois-énergie consiste en la valorisation énergétique des sous-produits forestiers (branchages, petits bois, etc.) et industriels (écorces, sciures, copeaux, etc.).

La filière bois s’organise pour permettre d’obtenir une énergie bois avec un coût stable dans le temps. Près de 28 % du territoire national est recouvert par la forêt soit 15 millions d’hectares. Un chauffage central au bois peut être amorti en moins de 10 ans. Cet amortissement est rentable si l’on considère la durée de vie de l’installation chauffage bois et la durée de vie de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *